Navigate / search

[Arrivage & Musique]Britney Spears The Singles Collection: Deluxe Edition

[singlepic id=318 w=320 h=240 float=center]

Après de multiple retard (erreur d’adresse, absence lors de la livraison etc etc), j’ai été récupéré aujourd’hui mon édition deluxe du Singles Collection de Britney Spears. Alleluia!! J’adore Britney Spears et forcément je ne pouvais pas passer à côté d’une telle édition. Le coffret contient tous les singles de la miss dans de magnifique réédition; boîtier cartonné, BSides inclus (Heart sur Lucky!), livret de bonne facture et DVD comprenant tous les clips de la pop-idol. Moi je dis indispensable. Tellement indispensable que ça vaut bien quelques photos et une vidéo.

[nggallery id=54]

[Arrivage & Jeux Vidéo]Resident Evil The Darkside Chronicles + Wii Zapper Pack

[singlepic id=310 w=320 h=240 float=center]

J’ai craqué hier pour le pack The Darkside Chronicles avec Wii Zapper. J’ai longtemps hésité avec le jeu simple (39€, je trouvais ça plus que respectable comme prix), mais j’ai finalement, opté pour le pack avec Wii Zapper (je n’avais jusqu’à présent aucun Wii Zapper). Je dois dire d’emblée que je trouve que ce Wii Zapper c’est vraiment de la merde… On sent très mal la gâchette, on a l’impression lorsqu’on l’a presse qu’on appuie dans le vide. Conséquence, au bout de dix secondes, j’ai continué à jouer en mode simple (Nunchuk et WiiMote à la main). Bref, je regrette d’avoir pris le pack avec WiiZapper.

[singlepic id=311 w=320 h=240 float=center]

Mais passons rapidement au jeu. The Darkside Chronicles est dans la plus stricte continuité de The Umbrella Chronicles, à savoir un shooter sur rail tout ce qu’il y a de plus classique. Ici vous revivrez Resident Evil 2, Resident Evil Code Veronica et un chapitre inédit se déroulant chronologiquement avant Resident Evil 4 (Leon et Krauser sont encore copain :D). Je n’ai pas grand chose à ajouter concernant le jeu en lui-même, si ce n’est qu’évidemment il va plaire beaucoup plus aux fans de la série qu’aux autres; revivre Resident Evil 2 de l’intérieur, ça fait un bien fou!

[singlepic id=312 w=320 h=240 float=center]

Les innovations par rapport à Umbrella Chronicles sont minimes: caméra plus nerveuses (ça foutrait presque la gerbe par moment), gestion un peu plus poussé de l’inventaire, barre de vie pour les deux protagonistes, et c’est à peu près tout. Graphiquement c’est mieux que Umbrella Chronicles, mais ça reste assez moche par moment. Faut dire que ça fait une plombe que je n’ai plus joué à la Wii et repasser brutalement à la SD sur écran HD, ça fait très très mal, malgrès le YUV!

[singlepic id=317 w=320 h=240 float=center]

Je ne vais pas vous faire un test du jeu, d’autres sites et/ou blog font ça mieux que moi, tout ce que je vais vous dire, c’est qu’en grand fan de la série, j’ai dévoré presque la moitié du jeu en une soirée, je ne me suis pas ennuyé une seule seconde, j’ai même frissoné par moment car tout un tas de souvenirs oubliés sont remontés à la surface. Gameplay simple et efficace, l’ambiance Resident Evil est bien là, Leon fait toujours des blagues pas drôle et Claire est sexy à en pleurer. Quoi demander de plus pour un fan? De la HD peut-être…

[nggallery id=53]

[Arrivage]Terminator Renaissance – Edition Collector Limitée

[singlepic id=305 w=640 h=480 float=center]

Terminator Renaissance était un des films de cette année que j’attendais beaucoup en tant que grand fan de la saga. Je dois dire que je n’ai pas été déçu, vous pouvez d’ailleurs retrouver mon avis sur le film par ici. Evidemment, il m’a paru inévitable de craquer pour l’édition bluray du film, j’ai opté pour l’édition collector disponible uniquement chez Amazon.fr et je dois dire que je suis plutôt déçu. Je pense tout simplement que cette édition est un baclage totale, à l’image de la collector de The Dark Knight; la moto-terminator fait super cheap, un espèce de jouet plastoc digne des jouets à 1€ de la Foir’Fouille. Deuxième frustration, et de taille, on ne possède pas le joli boîtier de l’édition simple, mais une vulgaire boîte en plastique noire que l’on insère dans le socle de la moto. Clairement je regrette de ne pas avoir pris l’édition simple.

Concernant l’aspect technique du bluray c’est un sans faute, l’image est splendide, c’est probablement avec le bluray de Transformers 2 la plus belle réussite visuelle sur le format de Sony! C’est bien simple on a littéralement l’impression que c’est la réalité devant nos yeux! Il n’y a aucun défaut à l’image c’est purement et simplement une réussite absolue! Concernant le sons, j’ai écouté la piste française DTS HD Master Audio 5.1, que dire si ce n’est que vous avez intérêt à avoir un bon caisson de basses parce que vos murs vont trembler!! J’ai trouvé la piste sonore supérieure à celle de Transformers 2, les dialogues n’étant pas noyé dans toute cette explosion de décibelle. Une réussite là encore, bien que je suspecte que la piste anglaise soit encore meilleure.

Petite précision concernant la version longue (compter 3 minutes additionnelle seulement), elle ne révolutionne pas le film mais apporte quelques petites plans supplémentaires qui servent le film (qui aurait du être plus long de 30 minutes à mon humble avis). Vous pouvez constater les ajouts de la version longue ici. Concernant les suppléments, je n’ai pas encore eu le temps de les regarder, je vous avoue que le décorticage du film par McG m’intéresse beaucoup, donc je vais sûrement le regarder sous peu!

En conclusion, le bluray de Terminator Renaissance est un indispensable, tout d’abord parce que c’est un bon film, et ensuite parce que c’est un excellent bluray d’un point de vue technique. Par contre contentez-vous de l’édition simple, vous ne manquerez absolument rien!

[nggallery id=52]

[Ma Vie & Arrivage]Happy Birthday to me…

Et oui, j’ai fêté mon 23ème anniversaire ce week-end (samedi pour être précis), me voilà donc avec une bougie de plus au compteur. Comme tout bon anniversaire qui se respecte, j’ai donc reçu quelques cadeaux ma foi fort sympathique. Spéciale dédicace à la frangine qui a su trouver LE truc en adéquation avec le moment, à savoir la BD des 50 ans d’Astérix (Je suis hyper fan de la bande déssiné… Mais beaucoup moins des films, version Chabat ou pas, pour moi c’est tous un crachat à la gueule de la BD ). Je ne l’ai pour l’instant pas lu complètement, mais j’en suis à la moitié et c’est un album très particulier, rempli de nostalgie, probablement pas le meilleur album d’Astérix (mon préféré restant le Combat Des Chefs) mais je pense qu’Uderzo a eu bien fait de faire ce qu’il a fait. A ce titre l’édito écrit par la fille de René Goscinny est très très émouvant. Je ne l’ai pas fini, mais je recommande déjà à tous les fans, les autres passez votre chemin car il faut connaître l’univers d’Astérix pour apprécier (et, au risque de me répéter, les films n’ont pas grand chose à voir avec l’univers d’Astérix).

L'anniversaire d'Astérix et Obélix

On continue avec deux jeux X-Box 360 à savoir Star Wars Le Pouvoir de La Force-Ultimate Edition Sith (oui je n’avais pas l’original, il m’a semblé judicieux de sauter le pas pour cette édition qui m’a l’air très complète) et l’inévitable Bayonetta avec sa Soundtrack (celui-là je me le suis offert à moi-même en fait, mais je profite de ce billet fourre-tout pour en parler). Concernant Star Wars il va attendre au chaud pour le moment, l’urgence c’était biensûre Bayonetta, j’essaierai d’en faire un billet ce week-end (plus sur mes impressions qu’un vrai test). Mais ce que je peux en dire pour le moment (j’en suis au chapitre 6) c’est que ce jeu est un pur bijoux, donc allez-y les yeux fermés. J’espère qu’il va marcher en France (rien n’est moins sûre malheureusement).

Bayonetta, Star Wars Le Pouvoir de La Force
DSC06566

On termine avec l’inévitable Call Of Duty Modern Warfare 2 sur PC (quand on a un PC qui tient la route, faut pas se priver). J’ai dévorer le mode solo en Commando en un peu moins de 10heures. Pour faire court, c’est comme le premier Modern Warfare mais à la puissance 1000. Il faut maintenant que je m’attaque au multi (c’était au programme ce 11 novembre, mais une certaine Bayonetta m’en a empêché et je n’ose pas la contredire)…

Sur ces belles paroles, je vous laisse, j’ai un appart’ à ranger… (-_-)’

[Arrivage]Antichrist de Lars Von Trier

[singlepic id=288 w=320 h=240 float=center] [singlepic id=289 w=320 h=240 float=center]

En voilà un que j’avais complètement oublié! En effet, alors que je sortais de l’hôpital ce midi après une matinée de cours théorique et non pour travailler au sens propre(ce sera demain avec une longue journée aux Urgences -en espérant voire moins de tentative de suicide que la semaine dernière-, car oui, gérer 9 tentatives de suicides en 10 heures, c’est comment dire, difficile?), j’ai fais un détour au Mini-Auchan du coin (oui je l’appelle Mini-Auchan, parce qu’il est tout petit pour un Auchan) pour aller acheter de quoi me nourir, je passe devant le rayons des DVD/BluRay en me jurant de ne pas m’arrêter, mais le destin a voulu que mon regard s’arrête sur le présentoir des nouveautés et là: Antichrist… Forcément il ne restait plus qu’un seul exemplaire du film en BluRay, et donc, forcément, je me suis sentis obligé de l’acheter, interprétant le fait qu’il ne reste qu’un exemplaire comme un signe de l’antichrist lui même, j’ai préféré ne pas le contrarier et déposer le BluRay dans mon panier de courses. On ne se refait pas.

Je ne peux rien vous dire sur la qualité du BluRay pour la simple et bonnes raisons que je ne suis pas chez mon vrai chez moi et que par extension je n’ai pas tout mon « bazar haute-définition » (dixit my father) et donc je testerai tout ça mardi soir. Car oui, si je ramène ma PS3 et compagnie à mon logement étudiant se sera définitivement terminé pour mes études (c’est beau l’auto-limitation). Sinon concernant le film, je n’ai malheureusement pas pu le voir au cinéma donc je le découvrirai dans mon salon. J’ai vraiment hâte, j’espère ne pas être déçu; j’en ai tellement entendu parler… Bon je me dis que c’est Lars Von Trier, donc à priori, je vais au moins adhérer à l’ambiance après pour le reste: Wait & See.

A côté de ça et comme pour faire un lien avec mon billet précédent, je vous propose de découvrir un extrait du nouveau Single de Nick Carter (Membre des Backstreet Boys) et Jennifer Paige qui devrait sortir le 20 novembre. J’adore, ça sonne bien, c’est du pop-rock, j’ai voulu précommander sur Amazon.com mais le single n’est toujours pas dans leurs rayons… Tant pis j’attendrai, j’ai l’habitude…

[Arrivage]Le Banc – Chevallier et Laspalès

[singlepic id=261 w=320 h=240 float=center]

Chevallier et Laspalès forment, pour moi, un duo exceptionnel, clairement à part dans le monde des humoristes français, ils font partis des rares dont je peux voir et revoir leurs sketchs sans jamais me lasser (Le train pour Pau!). Ca faisait plus de 5 ans  (Deviation Obligatoire) que les deux compères n’étaient plus remonté sur scène ensemble. Le duo magique a donc été reformé pour Le Banc, pièce de Gérald Sibleyras.

Le Banc raconte l’histoire de deux pianistes qui se retrouvent dans un chalet en pleine montagne pour travailler leurs partitions de piano à 4 mains pour préparer un grand concert qu’ils doivent donner au Japon. Mais voilà, cela fait 20 ans que les deux compères travaillent ensemble… et se supportent… Et cette réunion dans un petit chalet isolé va être l’occasion pour tous les deux de vider leurs sacs.

Le choix de Chevalier et Laspalès pour incarner les deux pianistes est plus que judicieux, car après avoir vu la pièce, c’est une évidence, aucun autre duo n’aurait plus les remplacer. Philippe Chevallier est parfait en pianiste blasé et dépressif, quand à Régis Laspalès (et sa diction si particulière) est juste hilarant.

C’est bien simple on ne voit pas les 1h20 passer. Remplis de répliques qui font mouche, les scènes défilent vite, presque trop vite, on aurait aimé que ça dure un peu plus longtemps… Mêlant habilement le fantastique et l’humour, j’ai passé un agréable moment! DVD indispensable pour les fans donc mais aussi à conseiller à ceux qui veulent découvrir le duo. Peut-être pas aussi drôle que leurs Two Men Show ou Déviation Obligatoire (exceptionnel), Le Banc est une pièce qui se laisse voir sans broncher et qui vous décrochera quelques bonnes tranches de rire à condition d’apprécier au moins a minima le style des deux comparses. Personellement… J’adore!

[Arrivage]Silent Hill de Christophe Gans BluRay

Inutile de vous rappeler que je considère Silent Hill comme une des très très rare adaptations de jeux vidéo réussies à ce jour. Seul hic, l’édition DVD française bien que probablement la plus complète (avec l’ultimate edition japonaise – qui m’avait coûté une fortune-) n’était pas si complète que ça, puisqu’il manquait -au hasard- un commentaire audio et un making off réellement intéressant (les featurettes commerciales ça va 5 minutes). L’édition ultime japonaise était un peu plus soigné de ce côté là, sauf que techniquement le bluray était à la rue (MPEG2… Et oui…).

[singlepic id=259 w=320 h=240 float=center] [singlepic id=260 w=320 h=240 float=center]

Je fondais donc beaucoup d’espoir sur la sortie de l’édition Zone B de Metropolitain qui comme vous le voyez a été supervisé par Christophe Gans Himself. Je n’ai pas encore pu jeter un oeil au Bluray Techniquement parlant, mais au vue des premiers tests, et des soins apportés à l’édition que j’ai entre les mains, je suis plus que confiant (vous notterez la présence de commentaires audio et de documentaire en HD inédit. Vous auriez tord de vous en privez…

PS: Un grand merci à ma frangine pour le montage photo. Car moi et les logiciels de montage photos, ça fait deux. Autant la vidéo j’ai les bases, autant la photo…

[Arrivage & Manga]Cardass Dragon Ball Complete Box Vol.2 Premiumset

[singlepic id=255 w=480 h=360 float=center]

Et voilà que la 2ème box de la collection des cardass Dragon Ball m’est parvenue cette semaine! Comme la première box, la finition du coffret est exemplaire, les 4 saisons couvrent presque l’intégralité de la période Freezer. Inutile de dire, que encore une fois, le fan que je suis est aux anges, et biensûre, je ne regrette pas du tout mon achat! Bon et bien maintenant, il ne me reste plus qu’à attendre la sortie du volume 3 pour entamer la période des Cyborgs…

Vous noterez que, comme pour le premier volume, le classeur et les feuilles de rangement plastifiée sont fournies! Et comme dans le premier volume, un livret est fourni avec cette fois, en guise de supplément, une imitation des fameux détecteur de puissance des Saïens pour pouvoir lire façon lunette 3D des inscriptions cachés sur des cardass inédites, sympa, mais dispensable, car ça fait un peu bricole… Mais bon…

En attendant, je vous laisse en compagnie de quelques photos!

[nggallery id=45]

[Arrivage]I »S Perfect Edition Volume 10

[singlepic id=249 w=426 h=320 float=center]

Voilà un arrivage que je tenais à signaler, à savoir le volume 10 de l’édition Perfect de I »S. Comme d’habitude, la première de couverture est sublime (cette fois c’est Iori qui est à l’honneur), le papier est encore une fois d’une qualité excellente, les pages sont gigantesques, l’impression impeccable et les illustrations bonus sont un vrai régal pour les yeux! Concernant l’histoire, on amorce le dénouement, Ichitaka a déménagé et fait la connaissance de Aiko (sa nouvelle voisine qui ressemble comme deux gouttes d’eau à Iori), Iori est toujours plus éloigné de lui. Le passage qui m’a probablement le plus marqué, c’est lorsque Ichitaka dit « aurevoir » à sa vie de lycéen, qu’il repense à tout ce qu’il a vécu avec Iori, ralala, je ne dirais pas que j’avais la larme à l’oeil, mais un pincement au coeur, ça c’est sûre! Le summum étant probablement le moment où Iori tombe sur le cahier I »S… Que d’émotions mes amis!

Je ne le dirais probablement jamais assez, mais Bravo Monsieur Katsura! Prochain étape: Volume 11 en décembre…

[nggallery id=44]

[Arrivage & Web]Groove Coverage Greatest Hits & Bababaloo.com

[singlepic id=219 w=320 h=240 float=center]

Un peu de musique dans ce monde de brutes avec l’arrivée du Greatest Hits d’un de mes groupes préférés à savoir Groove Coverage. Pas forcément super connu, Groove Coverage est un groupe de handsup allemand. Comme tout bon greatest hits qui se respecte, il y a un l’intérieur de ces 2 galettes de pures tubes, God Is A Girl, Poison(reprise du titre d’Alice Cooper), 7 years & 50 Days, Moonlight shadow (reprise du titre de Mike Oldfield). Tellement de tubes que je ne saurais dire quel titre sort du lot, car c’est bien simple, ils sont tous purement et simplement géniaux.

Si vous aimez ce genre de musique, allez-y faites vous plaisir, vous ne le regretterez sûrement pas!

[singlepic id=220 w=320 h=240 float=center] [singlepic id=221 w=320 h=240 float=center]

Je profite de ce petit billet pour faire un petit clin d’oeil à l’ami Bababaloo qui quitte le monde de la blogosphère Gamekult pour rejoindre le monde du blogging indépendant avec Bababaloo.com, alors bonne chance à lui pour cette nouvelle aventure! Passez lui faire un petit coucou!

Bababaloo.com