Navigate / search

[Vie du Blog] Bonne et heureuse année 2010!

Non, vous n’échapperez pas au traditionnel billet de bonne année, désolé. Par contre je vous épargnerai les classiques Top10/Flop10 de l’année, car il y en a tellement ici et là que je trouve qu’à force ça devient redondant. Rapidement pour dresser un bilan de cette année 2009 me concernant, je dirais que ce fût une année fast, très fast, trop fast? Entre le boulot/les cours/le blog/les jeux/les films/ma vie, et bien difficile de poser pour souffler 5 minutes. De mémoire et à vue de nez, je dirais que c’est clairement l’année où j’ai le moins joué aux jeux vidéos, faute à une masse de travail in real life de plus en plus imposante… C’est la vie, c’est comme ça…

[singlepic id=336 w=320 h=240 float=center]

Sur un plan professionnel (si on peut dire puisque je suis mi-professionel, mi-étudiant), ça a été pour moi l’année où j’ai le plus appris, mon futur métier va être à la fois magnifique et horrible. J’ai appris des tas de choses sur la médecine, pas tant sur la science en elle-même, mais plus sur les différentes visions que les gens en ont; certains vénèrent les médecins, d’autres les vomissent… Mais là où j’ai découvert le plus de choses, c’est au sein même de la profession… Ici comme ailleurs il y a des gens géniaux et des connards de première. Je ne m’aviserai pas de critiquer sur un plan purement professionel et « technique » mais sur le plan relationnel, certaines choses m’ont choqué (entre les consultations qui sont torchés en 3minutes ou les professeurs qui sont plus intéressés de savoir si leurs noms figurera bien dans la dernière publication à la mode que de savoir l’état de leurs patients… Il y a des choses que je ne m’imaginais pas…). Le milieu médical est globalement une semi-déception pour moi, pas pour la médecine en elle-même que j’aime beaucoup et qui me passione mais plutôt pour les gens qui l’entourent; les étudiants qui font médecine « juste pour le pognon » c’est loin d’être un mythe malheureusement; certains refusent d’examiner des patients, d’autres n’assurent pas leur gardes ou ne viennent pas en stage quand on a besoin d’eux.

Je ne suis pas là pour casser du sucre dans le dos, et il faut bien sûre préciser qu’il y a aussi et heureusement un tas de personne dont je m’estime chanceux de connaître dans ce millieu, là n’est pas la question. Je pensais simplement que le millieu médical était un peu plus « serein » et moins « vérollé » que ça, je me suis trompé. Tant pis, show must go on! C’est aussi à ça que servent les stages, je suppose; savoir ce que l’on doit devenir mais aussi ce que l’on ne doit pas devenir!

[singlepic id=337 w=320 h=240 float=center]

Bon, ça c’était pour la note dépressive de la fin d’année! Terminons sur des notes plus réjouissante! Cette année, il y a eu pleins de bonnes choses, avec, au hasard un Resident Evil 5 qui a tenu toutes ses promesses pour moi (je précise pour moi car je sais qu’il y a eu des réfractaires) -clairement le jeu auquel j’ai le plus joué cette anée- avec un scénario qui conclut enfin la saga Wesker, un système de jeu old school mais efficace, des graphismes parfait et un mode mercenaire toujours aussi jouïssif! En terme vidéoludique je citerai également Death Smiles que j’ai pu découvrir grâce à l’ami Bababaloo, Anno 1404 qui m’a fait passé un excellent été, ainsi que Batman Arkham Asylum et biensûre Eden* que j’ai presque terminé! L’année prochaine, j’attends biensûre Resident Evil 5 Alternative Edition, Red Dead Redemption, Mass Effect 2, et biensûre Starcraft 2 et Diablo 3 (un jour peut-être!)

[singlepic id=339 w=320 h=240 float=center] [singlepic id=335 w=320 h=240 float=center]

En anime j’ai rêvé avec Clannad et Ef A Tale Of Memories/Melodies, clairement, ça faisait longtemps que je n’avais pas frissonner comme ça en regardant des animes! Il ne reste plus qu’à prier pour que Minori ou Kyoto Animation fasse une anime sur Eden* et là croyez moi on pourra tous préparer nos mouchoirs! Je citerai biensûre également Ponyo, qui est littéralement un chef d’oeuvre que tout le monde se doit de voir (en HD c’est mieux!). Enfin pour 2010 j’attends le prochain Makoto Shinkai (merci Bababaloo pour le lien vers l’artworks!). Tant que l’on est au Japon, niveau manga j’ai redécouvert I »S et Gunnm, et j’ai débuté Kobato, que du bon en somme!

 

Musicalement ce fut l’année des retours pour moi; Britney Spears, BassHunter, Backstreet Boys, pour 2010 j’aimerai bien un autre retour; celui de Jean Jacques Goldman… Quoi, on peut rêver non?

[singlepic id=334 w=320 h=240 float=center]

Pour finir, je parlerai biensûre de cinéma, 2009 fut une excellente année! Biensûre je citerai Avatar, mais je citerai également District 9, Slumdog Millionaire, Walkyrie, Benjamin Button, Gran Torino, Morse, Terminator Renaissance et j’en passe. Pour 2010, quoi de beau me direz-vous? On va se contenter d’attendre le nouveau Tim Burton (Alice Aux Pays des Merveilles) et surtout le nouveau film de Christopher Nolan! Sinon maintenant qu’Avatar est sorti qu’est-ce que l’on doit attendre comme un geek impatient? Probablement le prochain James Cameron: l’adaptation de Gunnm? ou encore le future (et dernier SF) de Steven Spielberg à savoir son projet Interstellar qu’il mijote depuis bien des années maintenant!

Quoiqu’il en soit, espérons que 2010 soit aussi riche que 2009 d’un point de vue Geek! Sur ce je vous laissse, j’ai des préparatifs à terminer! Alors très joyeuses années 2010 à vous!

[Commande]Gossip Girl saison 2

[singlepic id=185 w=320 h=240 float=center]

Commandé hier sur Amazon.com, le coffret de la saison 2 de Gossip Girl ne devrait pas trop tarder à me parvenir puisque j’ai choisi l’envoi prioritaire (via UPS). Inutile de rappeler qu’en grand fan de Soap, je suis sous le charme de Gossip Girl. Certes je ne peux pas m’empêcher de voir des similitudes énorme avec The OC (pratiquement tous les personnages se ressemblent Serena/Marissa, Dan/Seth, Blair/Summer) mais la série n’en demeure pas moins excellente avec pas mal de rebondissements plutôt bien pensé. Ceci étant le final de la saison 1 m’avait plutôt déçu (clairement en dessus de tout le reste de la saison). Enfin peu importe, je sens que je vais vite engloutir ça (à moins que je ne passe trop de temps sur Battlestar Galactica!).

MAJ:Si tôt commandé, si tôt arrivé 😀

[singlepic id=186 w=320 h=240 float=center] [singlepic id=187 w=320 h=240 float=center]

[Arrivage & Cinéma]Vinyan Bluray

[singlepic id=180 w=480 h=360 float=center]

Ca fait en faite quelques semaines que je l’ai déjà reçu, mais je n’ai trouvé le temps de le bloguer qu’aujourd’hui. Souvenez-vous je vous avais déjà parler de Vinyan à l’occasion de sa sortie en DVD. En ce qui concerne le film, mon avis n’a pas changé d’un iota; je suis toujours sous le charme de cette expérience organique et lyrique. L’histoire, vous la connaissez tous; un couple part à la recherche de leur enfant disparu dans le tristement célèbre tsunami. Leur périple va les emmener dans la jungle birmane où ils vont être confronter à leurs peurs les plus enfouis.

Vinyan fait parti de ces films qui se vivent comme une expérience sensorielle et organique. Pour les mêmes raison, l’ambiance visuelle et sonore (à ce titre, mais je l’ai déjà dis dans ma vidéo, j’ai pensé à de nombreuses fois à Silent Hill) est un des points forts du titre. Ceci étant, après avoir discuté avec certaines personnes, je me suis rendu compte que mon avis n’était pas vraiment partagé par beaucoup… Tant pis, je le dis haut et fort, Vinyan mérite qu’on s’y attarde. D’abord parce qu’il est un film réellement envoûtant, fort en émotion et sans compromis, mais aussi parce qu’il respire la sincérité et que ce n’est pas un « film de commande » ou encore moins un pur objet commercial (chose plus ou moins rare lorsqu’un film fantastique/horrifique a les honneurs de sortir en salle de nos jours). Porté par des acteurs de talent (Emmanuelle Béart est juste parfaite dans son rôle), Fabrice Du Welz signe ici un film poignant, certes pas forcément des plus accessible dans le sens où le rythme est plutôt lent. Mais comme je le dis souvent, avec toutes les bouses que les gens regardent, la majorité a oublié qu’un film, comme un tableau ou n’importe quelle oeuvre d’art, doit aussi se regarder d’une manière active… Et du coup quand ils tombent devant un film où il y a matière a réfléchir et ressentir des émotions perdus (car oui ce que l’on ressent dans Vinyan est inédit au cinéma) au cinéma ils s’enlisent et ne savent plus comment interpréter tel ou tel choix et décident de cataloguer le film dans le rayon: rattage… Et c’est bien dommage…

[Cinéma]Jusqu’en enfer de Sam Raimi

[singlepic id=169 w=320 h=240 float=center]

Avec l’annonce de la réalisation de World Of Warcraft par Sam Raimi et tous les fans qui s’agitent genre: « Sam Raimi?? Trop Cool, c’est la fête, Wow va devenir la référence des films d’héroïque Fantasy!! », je ne peux pas m’empêcher de parler un petit peu du dernier Sam Raimi: Jusqu’en enfer. Je vous préviens tout de suite, je ne vais pas être spécialement gentil avec ce film donc si vous êtes fan sauvez-vous ou préparez-vous… Je préfère dire tout de suite que ça me fait mal au coeur d’écrire tout ça, tant j’ai aimé Sam Raimi par le passé notamment pour Evil Dead, mais là ce n’est plus possible…

Tout le monde sait que Sam Raimi est passé du statut de petit réalisateur indépendant au grand réalisateur que tout le monde s’arrache pour les dernières super productions made in Hollywood. Dans le genre super productions je veux biensûre faire référence à la trilogie (bientôt quadrilogie) Spiderman. Si le premier opus était plutôt bon sans être exceptionnel, les deux derniers et en particulier le troisième m’ont tout simplement fichu la gerbe (Pauvre Venom, qu’ont-ils fait de toi???). Oui vous lisez bien, mais ce n’est pas tant le film en lui même qui m’a vraiment déçu, probablement que si ça avait été Michael Bay à la réalisation j’aurais trouvé ça sympa mais là, Sam Raimi avec Spiderman 3 a renié tout son travail en l’espace d’un film, comme s’il avait succombé aux sirènes d’Hollywood idéologiquement parlant. C’est ça qui me chagrine, comprenez bien que même Superman Returns ou X-Men 3 (qui est pourtant un bien mauvais film) m’ont paru bien plus sincère et authentique que Spiderman 2 & 3. Inutile de dire que les films de super héros ont largement évolué et que Spiderman (le film) n’a rien d’exceptionnel face à The Dark Knight, Watchmen ou encore le splendide Hellboy 2. Le truc c’est que Sam Raimi a eu vent de tout ça et qu’il s’est dit; « je vais leur montrer que je sais encore faire des films comme avant. ». Parfait, ça part d’une bonne intention, mais le résultat est loin d’être à la hauteur, à mon sens tout du moins…

Jusqu’en enfer raconte l’histoire d’une jeune banquière qui va se voir jeter un sort parce qu’elle a fait saisir la maison sous hypothèque d’une vieille grand-mère un peu allumée. Pour se venger la grand-mère va jeter une malédiction dans le bouton de manteau de la jeune demoiselle. Dès lors il ne reste plus à la jeune fille que 3 jours avant que le démon ne vienne l’emporter. Ouhouh ça fait peur! Voilà pour le scénario qui tient sur un timbre poste et encore en écrivant gros. Mais là n’est pas vraiment le problème (Evil Dead ne possédait pas un scénario très recherché non plus), le problème c’est que le tout ne fonctionne pas. Hormis la scène d’intro qui fait son petit effet, car plutôt pas mal foutu (préparez-vous à avoir les tympans explosés), le reste du film s’enchaîne dans une monotonie affligeante.

Pour être hônnette, ça faisait longtemps que je ne m’étais pas autant fait chier dans une salle de cinéma, peut-être que je suis blasé me direz-vous, et c’est fort possible, car j’ai vu tellement de film de genre que je deviens peut-être plus critique lorsque j’en vois un. Mais là j’ai vraiment eu l’impression que Sam Raimi se foutait de ma gueule. D’abord la photographie, pardon mais on se croirait dans Les Frères Scott ou The O.C. (j’ai rien contre ces deux séries, bien au contraire, j’adore même The O.C.) et c’est vraiment pas ce que j’attendais pour le retour de Sam Raimi aux affaires dans le domaine de l’horrifique. On a constamment l’impression d’être dans un décors de Soap, c’est malheureux à dire mais c’est la vérité. Difficile de faire peur dans de telles conditions…

[singlepic id=170 w=320 h=240 float=center]
Quand je vous dis que l’on se croirait dans un Soap…

La peur parlons-en, car pour un film horrifique (qui pour le coup relève plus de la comédie horrifique qu’autre chose) c’est un peu le point le plus important… Et bien figurez-vous que le film ne fait PAS peur, au mieux il vous fera sursauter… Mais de toute façon vous comprendrez très vite la mécanique, dès que la caméra se fige et que l’on entend plus un bruit c’est qu’un gros truc dégueulasse va vous sauter à la gueule. Ca marche une fois, deux fois, trois fois et après ça ne marche plus, car tout au long du film ce n’est QUE ça! C’est ce genre de truc qui tue l’immersion dans un film car une fois que l’on se concentre sur des défauts de réal, c’est FINI!

Un petit mot sur les acteurs qui sont vraiment mous du genoux, Justin Long qui avait un peu remonté dans mon estime avec le dernier Die Hard retombe très bas. Il a un rôle aussi consistant que celui qu’il avait dans Crossroads (autant dire pas grand chose). Et je ne vous raconte pas à quel point son personnage m’a énervé!! Je pense notamment au fait qu’il ne croit pas sa petite copine quand elle lui dit qu’elle a des visions et qu’il lui sort des répliques à la con du genre: « il faut te reposer ma puce », MAIS PUTAIN Sam Raimi qu’est-ce qui te prend là, tu nous prends pour des abrutis ou quoi?? Je vous passe la scène du repas chez les beaux-parents qui tourne au drame parce que la fille recommence à avoir des hallucinations en plein milieu du dîner.

[singlepic id=171 w=320 h=240 float=center]

Bref, Jusqu’en enfer est cousu de fil blanc du début à la fin, Jusqu’en enfer ne fait pas peur et Jusqu’en enfer fait rire jaune tellement les blagues sont mauvaises et convenues. Si vous aimez les histoires de malédiction, je ne peux que vous recommander le roman « La Peau sur les Os » de Stephen King qui lui vous en donnera pour son argent. Et sinon d’un point de vue cinématographique si vous voulez une comédie horrifique qui ne se foute pas de votre gueule il y a Shaun Of The Dead ou l’excellent Fantômes contre Fantômes de Peter Jackson.

Moralité: Ce n’est pas parce que c’est Sam Raimi qui signe un film qu’il faut crier à l’exploit. Jusqu’en enfer est clairement une bonne farce qui n’atteindra jamais l’ingéniosité et le culot d’un Evil Dead à l’époque. Alors si les fans de World Of Warcraft jubilent de la nomination de Sam Raimi au poste de réalisateur qu’ils regardent les dernières productions de Del Torro ou de Peter Jackson et qu’ils les comparent aux dernières production de l’ami Raimi et ils comprendront ce qu’ils perdent…

[Vie Du Blog]Baisse de régime

Clannad After Story

Je sais, ça fait un petit moment que je n’ai pas fait de mises à jour du blog. Je m’en excuse, non pas que ce soit l’envie qui m’en manque mais je dois avouer que j’ai pas mal de choses à faire ces temps-ci: changement de stages donc petit temps d’adaptation, apprentissage de la pédiatrie, car se retrouver dans un stage de chirurgie pédiatrique quand on en touche pas une c’est pas la joie, astreintes (samedi et dimanche!), préparation de déménagement (je vais changer d’appart’ fin juillet, ça va être trop bien quand j’aurais le nouvel appart’, mais en attendant, il faut vider l’ancien et prévoir les différents aménagements pour le nouveau…), et préparer les révisions du module 16 [Dermato-ORL-Maxillo-Ophtalmo] que je me tappe au rattrapage le 31 août (certes, c’est encore loin, mais il faut y penser). Bref vous le comprenez j’ai un emploi du temps plutôt chargé, et je suis loin d’être en vacances, mais bon c’est la vie n’est-ce pas?

Tout ça pour vous dire que c’est normal si le blog vit un peu au ralenti en ce moment mais que d’ici mi-juillet ça devrait déjà aller mieux! En attendant je vous laisse avec la fin de l’épisode 18 de Clannad After Story, il ne me reste plus qu’a regarder le dernier DVD que je devrais recevoir dans la semaine à venir et je vais enfin assister au finale de la série. En attendant la fin de cet épisode 18 est tellement magnifique que j’ai peur de voir la fin de la série car à mon humble avis il est impossible de faire mieux que cet épisode. Enjouaillez (évidemment attention au spoiler)

[Cinéma]Terminator Renaissance

[singlepic id=80 w=320 h=240 float=center]

Voilà, j’ai enfin vu Terminator Renaissance, en grand fan de la saga initié par James Cameron, j’avais vraiment hâte de découvrir ce film! Alors verdict? En toute sincérité, c’est plus qu’hônnette! Alors, oui c’est sûre, ce Terminator Renaissance n’atteint pas les cîmes de Terminator ou Terminator 2, mais il reste un excellent divertissement qui par dessus le marché respecte les trois premiers films!

Je ne vous donnerai aucun Spoiler dans ce texte donc vous pouvez lire tranquillement si vous ne voulez pas vous gâcher le spectacle! Car oui, spectacle c’est le mot, car ce Terminator Renaissance lorgne grandement vers l’action à grand coup d’explosions pyrotechnique de toute beauté! Seul les 20 dernières minutes sont beaucoup plus intimistes et résonnent comme un véritable hommage à Terminator premier du nom!

[singlepic id=81 w=320 h=240 float=center]

Ce film comme son titre l’indique, devait faire renaître la saga, et pour le coup, c’est sûre, c’est fait et c’est bien fait. D’ailleurs le titre est plutôt pas mal trouver par rapport à l’intrigue du film… Maitenant certains n’apprécieront peut-être pas la tournure des évènements, car c’est sûre que ce n’est plus le même délires que les premiers opus. Les personnages sont un peu délaissés au second plan au profit de l’action, et du coup ils perdent en charisme: HEUREUSEMENT que c’est Bale qui joue John Connor sinon j’aurais pas donner chère de la prestance de John Connor dans le film! Finalement c’est Sam Worthington qui tire le mieux son épingle du jeu dans son rôle de Marcus Wright! Je n’en dirais pas plus à ce sujet, mais j’étais assez intrigué par sa présence et le rôle qu’il allait réellement jouer dans ce Terminator et franchement je suis convaincu que c’était un bon choix, même si il aurait pu être bien mieux exploité!

[singlepic id=82 w=320 h=240 float=center]
La star du film n’est pas forcément celle que l’on croît…

 

Et c’est d’ailleurs le problème majeur de ce film, il est plein de bonnes idées mais elles sont insuffisamment exploitées! En fait il aurait fallu que le film dure au moins une heure de plus pour avoir quelque chose de plus « consistant« : DOMMAGE! D’autant plus dommage, car pour le reste, tout y est: fan-service(mais pas trop), musique (Elfman a fait du bon boulot), Effets spéciaux (Parfait)…

En conclusion, ce Terminator est un bon film divertissant, mais pas le meilleur Terminator, car s’il apporte plein de bonnes choses il n’apporte rien de vraiment transcendant qui puisse faire date dans la mythologie de Terminator… Tant pis… Mais une chose est sûre, on peut faire une suite sans pour autant faire de la merde, et ça c’est plutôt rassurant…

[Cinéma]Terminator Renaissance & Transformers 2: Revenge of Fallen

[singlepic id=73 w=640 h=480 float=center]

Le mois de juin sera robotique ou ne sera pas! C’est en effet ce que l’on peut se dire au vu des sorties blockbusters du mois. Dans les deux cas, il s’agit de suite, mais deux suites avec des envergures un peu différentes. Terminator Renaissance, va comme son nom l’indique, devoir redonner naissance à la saga Terminator pour l’amener vers une nouvelle trilogie, autant dire que la tâche que s’est vu confier McG est loin d’être un cadeau! On se rappelle que la saga Terminator s’était clôturé sur Terminator 3: réussite pour les uns, catastrophe pour les autres. Personnellement j’ai plutôt bien aimé Terminator 3, certes il est loin de rivaliser avec Terminator ou Terminator 2 mais il se laissait et se laisse toujours regarder sans aucun problème, et la fin du film est vraiment génial, apocalyptique à souhait. Biensûre quand Terminator 4 a été annoncé, tout le monde s’imaginait déjà voir une guerre contre les machines comme on peut l’apercevoir au début de Terminator 2 par exemple, mais il semblerait que McG ait voulu donner une orientation un peu plus intimiste à la franchise. Pourquoi pas après tout, reste à savoir si McG aura su préserver l’âme de la saga tout en ayant su insuffler un élan de vie pour en faire une nouvelle trilogie! Ce qu’il y a de rassurant au premier abord, c’est la participation de Christian Bale en tant que John Connor au film, mais vu les premières critiques il semblerait que ce qui « plombe » le film c’est en fait Christian Bale! Mais non il ne s’agit pas de la performance de l’acteur en lui-même mais de son personnage, apparemment, initialement John Connor n’aurait pas du avoir un rôle si « prépondérant » dans le film, c’est le personnage de Sam Worthington: Marcus Wright qui était le fil conducteur du film, mais quand l’équipe du film a pu avoir Christian Bale en John Connor, il a semblé important de faire apparaître un peu plus John Connor a l’écran…

Et apparement c’est ce choix qui fait un peu souffrir le film. Dommage, reste que globalement les critiques sont plutôt bonne et confirme que ce Terminator est fidèle aux oeuvres de Cameron en particulier Terminator premier du nom! C’est donc plutôt une bonne nouvelle pour tous les fans de la saga, même s’il conviendra a chacun de se faire sa propre opinion dans les salles obscures! En tous les cas moi j’y crois et j’irai le voir, peut être pas le jour de la sortie car j’ai des exams deux jours après donc je me sentirai coupable de ne pas réviser, mais comme ça j’éviterai les « KikouLolAvecLeurPopCorn ».

[singlepic id=74 w=640 h=480 float=center]

Concernant Transformers 2, je dois dire que le premier film m’avait un peu déçu la première fois que je l’ai vu, mais après l’avoir revu j’ai progressivement changé d’avis. Le problème c’est que j’en attendais peut-être un peu trop. En fait ce que je n’ai pas aimé dans le film c’est la « désacralisation » des robots, j’aurais aimé un film un peu plus sérieux, un peu plus noir, un peu moins « popcorn »… Mais bon probablement que si Transformers aurait été moins grand public on aurait pas eu droit à ces effets spéciaux exceptionnels. Il faut ajouter que l’on aurait pas eu droit à Megan Fox non plus (qui est d’ailleurs pressentie pour incarner Lara Croft dans le Reboot de la série Tomb Raider au cinéma… Moi je dis OUI!). En quelques mots, qu’est-ce que j’attends de Transformers 2? Et bien du Michael Bay tout simplement, que ça pète, que ça cogne et que ça soit assumé, tant pis si Transformers n’est pas une oeuvre « sérieuse et profonde » comme elle aurait dû/pû être, elle sera une oeuvre incroyablement fun. Car je fais confiance à Michael Bay pour ça! Oh, je sais bien que le scénario ne sera pas très fin; ‘il y aura les gentils et les méchants; les Autobots finiront par casser la gueule aux Decepticons dans un acte de bravoure magnifique, sur une musique qui fait chialer, avec un coucher de soleil dans le fond. C’est Michael Bay, c’est tout. Et comme pour prouver que ce 2ème film sera dans la lignée du premier, c’est de nouveau Linkin Park qui va signer la chanson thème du film avec New Divide. Bref, chez Michael Bay c’est l’histoire de l’éternel recommencement. Une fois que l’on sait ça, à condition d’aimer le travail du bonhomme, c’est au moins la garantie de ne pas être déçu. Et ça c’est déjà pas mal!

PS:Petit PS pour dire que mon exemplaire du volume 7 de l’édition limitée de Clannad After Story est parti ce matin! J’en peux plus, VIVEMENT!!! J’ADORE CE VISUEL BON SANG!!!

[Web]Les incontournables: Coucoucircus, retombez en enfance…

Coucoucircus est un peu un inévitable pour tous les fans d’animation! En effet Coucoucircus.org vous propose (entre autres) de pouvoir écouter une ribambelle de génériques de dessin animés, et en particulier des dessins animés japonais (mais pas que). Les titres disponible ne se limite pas aux anciens dessins animés mais également aux dessins animés bien plus récent (Clannad pour ne pas le citer!). Mais vous pourrez aussi écouter des génériques de séries TV (vos sitcoms préférés du club Dorothée) et même des génériques d’émissions télé (Fort Boyard :D)! Cerise sur le gâteau, vous aurez également droit au parole de vos génériques préférés! Comme ça vous pourrez même chanter!!

En plus de celà vous pouvez biensûre vous inscrire et créer vos propres playlist etc etc. Tout ça entièrement GRATUIT puisque Coucoucircus existe grâce au volontariat et à la publicité! Donc vraiment, faites vous plaisir: usez-en et abusez-en!

[singlepic id=40 w=320 h=240 float=center]

PS: je vous rappelle que vous pouvez toujours jouer pour gagner un DVD de la Tour Au Delà des Nuages!