Navigate / search

Chronopost, une autre vision du service…

Soyons bref, j’ai reçu le 22/10/2014 un avis de passage Chronopost (voir photo) dans ma boîte aux lettres. Comme souvent il y avait quelqu’un à la maison mais l’avis s’est retrouvé directement dans la boîte aux lettres sans que le livreur aient sonné à la porte (admettons que je n’ai pas entendu, car c’est possible).

 

Bref, l’avis date le passage du 23/10/2014, or nous étions le 22/10/2014, admettons. qui me dit que mon colis sera disponible le 24/10/2014 à mon agence Chronopost.
Admettons…

L’avis me stipule que j’ai un montant à régler de 46€, par contre, sur l’avis, le sticker avec la référence colis et l’adresse de l’agence chronopost est manquant (le livreur était surement trop pressé pour faire son boulot). J’ai bien un numéro d’avis de passage mais qui ne retrouve rien lorsque je me rends sur Chronopost.fr.

Je suppose qu’il s’agit d’un envoi en provenance du Japon, car c’est le seul pays où je commande régulièrement (ça expliquerait les frais de douanes). Seulement voilà, je ne commande que sur CDJapan, et toutes mes commandes CDJapan sont expédiés et reçus, je n’ai pas de commande en instance. Je n’ai donc aucun numéro de suivi, et je ne sais pas du tout ce que contient réellement ce colis.

Prenant mon courage à deux mains j’ai donc appelé le service client. Là on me demande mon nom, numéro de colis… J’explique que je n’ai pas de numéro de colis, puisque je n’attends – à priori- pas de colis. On m’explique que je dois regarde mon numéro de suivi sur le site internet sur lequel j’ai commandé (j’ai beau dire que je n’ai aucune commande en cours, on me dit de quand même regardé… bref) On me demande alors mon numéro d’avis de passage et on me dit que cette recherche n’a rien donné et qu’on ne pouvait donc rien faire pour moi, au revoir monsieur. On ne me propose pas un semblant de solution. Bref encore une preuve de la piètre qualité des services postaux français…

Tout ce qu’il me reste à faire et de me présenter à l’agence chronopost la plus proche (qui est à 20minutes de chez moi), en espérant que le colis s’y trouve. Les agences ne sont pas joignable par téléphone directement.

Bref, incompétence totale; le livreur qui ne sonne pas (ce n’est pas la première fois), le livreur qui ne remplit pas correctement l’avis de passage (pas d’adresse d’agence, pas de numéro de colis, réclamation d’une somme de 46€), la hotline totalement à la rue (« Je ne peux rien faire pour vous », sans explication alors que l’erreur vient de Chronopost qui n’a pas rempli l’avis de passage correctement).

Merci à ceux qui feront tourner cet article.

Mise à jour 23/10/2014 – 16h30

Nouveau retournement de situation. Un livreur chronopost s’est présenté chez moi aujourd’hui, alors que je n’étais vraiment pas là pour le coup, mais ma soeur était présente. Le livreur explique qu’il vient récupérer une somme relatif à un envoi que j’ai reçu il y a dix jours.

Effectivement j’ai reçu un envoi en provenance du Japon il y a dix jours, la livraison s’est effectuée normalement, j’ai bien reçu l’article. La réception s’est faite normalement, j’ai signé un accusé réception (je précise qu’aucune somme d’argent ne m’a été demandé à ce moment là). Quelques jours après cette livraison le livreur s’était représenté en expliquant qu’il avait oublié de me faire payer les frais de douanes. J’ai donc régularisé la situation (chèque photocopié avant de lui donner -ouf). Le mec voulait partir comme ça avec le chèque sans me donner de reçu, je lui ai quand même fait signer un papier manuscrit stipulant qu’il avait bien récupérer le chèque… (heureusement)…

DONC… Aujourd’hui un autre livreur se pointe et demande à ma soeur de lui régler un montant de 46€ (même somme demandé que celle d’il y a une semaine) relatif à un colis reçu il y a dix jours. Ma soeur, pas au courant de cette histoire lui explique que je suis absent. Là le mec explique que si je ne règle pas, Chronopost engagera des procédures judiciaires!! Non mais on vit sur une autre planète là!!! Il doit repasser demain… La suite au prochain numéro.

Comments

Maven
Reply

Sans déconner, je pense qu’ils s’en mettent plein les poches les livreurs. Entre l’argent qu’ils doivent récupérer d’une façon ou d’une autre et les colis qu’ils volent (oui, parce qu’il n’y a pas d’autre mot, c’est du vol), ça doit faire à certains un beau complément de salaire.

Quant au service client et n’en parlons pas, ils n’ont jamais de solution à proposer lorsqu’on a un problème.

Alors finalement, ça s’est soldé comment cette histoire ?

Leave a comment

name*

email* (not published)

website