Navigate / search

[Découverte] Owari no Sekai Kara Jun Maeda x Yanagi Nagi

Jun Maeda

Je parlais dans mon précédent billet de Jun Maeda pour son travail chez le studio Key, il se trouve que le monsieur a fondé tout récemment son label musical: Flaming June! Sous l’étiquette de ce dernier il avait déjà sorti un premier single KILLER avec la chanteuse Nagi Yanagi. Il vient de récidiver avec Owari No Sekai Kara. Encore une fois c’est lui qui est à l’origine des textes, et c’est encore une fois profondément triste mais aussi fabuleux.

Je précise donc que ceci est un clip et non pas un trailer ou pub pour une anime et/ou un eroge, mais ça fait quand même rêver (inutile de souligner que le chara design rappelle beaucoup celui de Nagisa!). J’ai tenté de traduire comme j’ai pu le texte, et je vous laisse découvrir cette petite pépite venu du pays du soleil levant!

Avant d’avoir bossé la traduction, je ne m’imaginais pas du tout que l’histoire était si triste, c’est drôle. Voir le clip avant et après avoir compris l’histoire renforce le côté dramatique je trouve!

Traduction Approximative:

« Le vrai bonheur est de pouvoir rire en toute circonstance. »

C’est ce que tu m’as toujours appris.

Je sais tout de toi depuis que je suis toute petite.
Je faisais tout pour te rencontrer et sussiter ton intéret.

Sans t’en rendre compte, tu m’as fait comprendre que ta préférence allait a des filles plus jolies et plus âgées que moi.

Je ne pouvais pas m’y résoudre, alors j’ai utilisé mes pouvoirs pour voyager dans le passé.

Alors je pourrais te rencontrer une nouvelle fois, en étant plus âgée que toi, et nous pourrions tomber amoureux l’un de l’autre.

Quand je suis arrivée, je t’ai trouvé en larme. Tu pleurais ma disparition soudaine. Je voulais revenir en arrière mais mes pouvoirs sont à sens unique.
Je ne pouvais pas retourner dans le futur.

Je voulais te dire que c’était moi et que je traversais le futur, mais au fond de mon coeur je savais que ce n’était pas bien.

Tu m’as alors vu plus âgée et tu m’as demandé:

« Je cherche quelqu’un qui te ressemble comme deux gouttes d’eau, tu la connais? »

Tu cherchais sans relâche après moi, mais tu ne me reconnaissais pas.

Au final nous nous sommes éloignés alors que je voulais nous rassembler.

« Arrête! C’est moi, je suis là! Tu ne me reconnais pas? »

Une brise souffla et tu fis demi-tour:

« Si seulement tu serais vraiment elle, ce serait bien » as-tu dis en partant.

Être amoureux c’est être fou…
Je me rappelais de ça.

Alors comme en désespoir j’ai pris ta main. Je me suis effondrée en te disant la vérité.

Le monde s’est comme écroulé devant moi et je me suis retrouvé à voyager dans le temps.

Quand j’ai ouvert les yeux, le monde tout autour de moi était gris.

Dans ma main j’avais une vielle photo.

« Alors il fut un temps où le monde était rempli de couleur. Sur la photo tu riais plein d’innocence… J’ai commencé mon périple d’ici pour te retrouver.

Serais je encore capable de rire dans ce monde?

J’ai laissé ta photo derrière moi et j’ai continué à marcher.

 

Comments

Kawa
Reply

J’aime beaucoup la chanson et le clip est vraiment très joli par contre l’histoire … un poil trop cul-cul à mes yeux …

Stinky
Reply

@Kawa – Je peux comprendre… C’est mon côté fleur bleue qui ressort^^

Leave a comment

name*

email* (not published)

website