Navigate / search

Ano Hana, le long métrage…

Je n’étais pas totalement certain de la façon dont j’allais recevoir le retour de AnoHana trois ans après (la série a été diffusé en 2011). J’avais adoré la série (et la considère comme une des meilleures séries de l’histoire de toute la japanimation), mais après tout, la perspective de retourner dans cet univers à la fois si beau et si triste a fait naître en moi une sorte d’angoisse: cette sensation terriblement frustrante de se dire: « finalement c’était bien mieux dans mes souvenirs ». Angoisse vite dissipée…

Anohana - Movie - Large 83

En fait, je suis finalement assez content de ne pas avoir pu voir le film en salle, car cela aurait été un spectacle assez embarrassant pour moi. Avoir la larme à l’oeil dès que j’ai entendu les premières notes du générique raisonner avait quelque chose d’intime. AnoHana (la série comme le film), est un excellent moyen de tester la capacité du téléspectateur à s’immerger dans une histoire et/ou un univers. Si la série était si émouvante c’est bien parce que l’attachement aux différents personnages est quasiment immédiate. Quand Menma pleure il est difficile de ne pas pleurer, quand Popo blague il est difficile de ne pas sourire. Bref la série était une montagne russe émotionnelle. Globalement AnoHana met face à face le téléspectateur à un déluge d’émotion dont il est difficile de rester insensible, la différence avec beaucoup d’autres productions du même genre c’est que Ano Hana y parvient avec brio. Et c’est donc avec un plaisir non dissimulé que je me suis laissé emporté pour une dernière fois dans cette poignante histoire.

Anohana - Movie - Large 71

Pour rappel l’histoire est celle de Jintan, un jeune ado qui ne sort plus de chez lui depuis que Menma, une jeune fille de son groupe d’amis d’enfance est décédée dans un tragique accident. 10ans après le drame, Jintan se met à voir Menma; hallucination? Fantôme? Quoiqu’il en soit Menma lui demande de renouer le contact avec ses anciens amis qu’il n’a plus revu depuis le drame, afin de pouvoir réaliser un voeu. Jintan va donc devoir affronter ses démons et se mettre en quête du voeu de Menma.

Anohana - Movie - Large 27

Trés simplement, la série racontait l’histoire d’un groupe d’amis d’enfance brisé par cette terrible épreuve qu’est le deuil. Le film propose de revenir sur ce qui s’est passé au cours de la série sous un autre point de vue avec de nombreuses scènes inédites (notamment des scènes avant le décès de Menma). On peut toujours reprocher au film de ne pas apporter une nouvelle histoire à proprement parler; aucune révélation tonitruante, mais ça serait passer à côté de l’essentiel: procurer des sensations brutes. Encore une fois sur ce plan là le film tape là où ça fait mal en abordant des thèmes aussi universel que l’amitié, le premier amour, les sentiments sans retour et la douleur d’être obligé de dire au revoir. Si fondamentalement le thème principal est d’une tristesse abyssale, la réalisation et la piste sonore font émaner des sentiments chaleureux et éblouissant par leur intensité.

Anohana - Movie - Large 03

Il serait dommage de bouder votre plaisir si vous avez aimé la série, vous aimerez le film, qui a réellement quelque chose à dire.

[Collection] Ano Hana Full Set BluRay Limited Edition

Parce que un petit billet [Collection] ça fait toujours plaisir, d’autant plus lorsqu’il concerne une anime fantastique comme Ano Hana en version BluRay et Limited Edition. Je ne reviendrais pas sur la capacité effarante qu’à cette série à faire pleurer (c’est du concentré de Clannad pendant les 12 épisodes). Je vous la recommande, vous ne le regretterez pas… En attendant lavez-vous les yeux sur ces quelques photos!

Attention Vidéo « Spoilante » mais Magnifique…

[Arrivage] Ano Hana – BluRay Limited Edtion #1

Me revoilà, après deux semaines de vacances exceptionnelles (un GRAND merci les copains!!)! Tout ça pour vous dire qu’à mon retour le facteur m’a gâté puisque j’ai réceptionné le volume 1 de l’édition limitée de Ano Hana en BluRay! Edition splendide pour une série qui l’est tout autant!

A noter que le BluRay est Region Free, mais qu’il ne contient qu’une piste audio Japonaise, pas de piste anglaise, pas de sous-titre! Cependant l’édition limitée vient avec un storyboard et un CD audio contenant les pistes musicales de la série dont le splendide I Left You.

La qualité de l’image est impressionnante et rend justice au travail effectué sur l’Anime (les DivX, c’est bien gentil, mais quelle baffe quand on passe au BluRay!). Je vous laisse en compagnie de quelques photos pour savourer, moi je vais me rematter quelques épisodes! Quelle anime FANTASTIQUE!

[Japanimation] Ano hi mita hana no namae o bokutachi wa mada shiranai; ou mon nouveau coup de coeur

Je sais que ça fait très longtemps que je n’ai pas mis à jour ce blog, mais les évènements font que… Il n’est nullement question de l’abandonner mais sachez que si je ne poste pas c’est juste que je suis occupé à bien d’autres choses (comme faire des Power Points ou jouer à Starcraft 2 ^^).

Quoiqu’il en soit, je tenais à vous parler d’une série animé que j’ai découverte récemment, il s’agit de Ano hi mita hana no namae o bokutachi wa mada shiranai… Oui c’est long comme nom, elle est plus volontier appelé AnoHana (ce qui est bien plus simple avouons-le!). Comme vous le savez, mon TOP des séries animées comprendrait: Clannad, Clannad After Story, Air, Kanon, Ef A Tale Of Memories et Melodies. Et bien j’ai trouvé un nouveau prétendant au top!!

AnoHana est une série qui tient en 11 épisodes, autant dire qu’elle est relativement courte. Mais ce qui est incroyable c’est que le premier épisode, qui dure 20minutes, a réussi à m’arracher une larme. Probablement parce que les personnages sont très attachant et sortent des clichés que l’on peut voir dans les animes classiques. J’attire votre attention sur le fait qu’à la différence de Air ou Clannad, AnoHana n’est pas une anime Harem (où le héros a 50 filles à ses pieds).

Difficile de vous parler de AnoHana sans même spoiler le premier épisode et par la même vous gâcher la surprise de la découverte de ces 20 premières minutes. Mais disons que la série aborde les thématiques suivantes: deuil, amour et amitié. Comme je vous le disais la série est émouvante dès le premier épisode (je ne vous parle donc pas des suivants! Je mets quiconque au défi de ne pas avoir la larme à l’oeil devant un des épisodes). Et on ne peut pas dire que la série use d’artifice (comme la musique pour vous tirer la larme à l’oeil). Cette série vise juste, tout simplement!

Je ne peux que vous encourager de découvrir ce premier épisode, vraiment vous ne le regretterez pas croyez moi! Par ailleurs si ça vous plaît les épisodes sont disponibles gratuitement (anime non licenciée) par ici. J’attire sur le fait que le début peut être un peu déroutant, mais tout s’éclaire très vite, faites l’effort vous ne le regretterez pas!!

Pour ma part, j’ai déjà commandé le premier BluRay-édition limitée de la série (qui fait un tabac au Japon).