Navigate / search

[Jeux Vidéo] pier Solar – La Megadrive a un nouveau jeu!

En ce début d’année (bonne année au fait!), j’ai eu la joie de recevoir PierSolar, un jeu megadrive qui a été développé et publié par WaterMelon. Développé par des amoureux de la megadrive le jeu est arrivé dans les chaumières de tout ceux qui l’avait commandé. Il utilise une cartouche 64MEG et possède un CD qui permet d’exploiter les capacités audio du Mega-CD.

J’ai vraiment hâte de m’y mettre, je ne sais que très peu de chose sur PierSolar si ce n’est que c’est un RPG… Croyez bien que dès que j’aurais un peut tâté le terrain je vous ferais partager mes premières impressions. En attendant je retourne brancher ma MegaDrive: J’ADORE!!

[RetroGaming] Mickey & Donald: World Of Illusion – Megadrive

[singlepic id=359 w=320 h=240 float=center]

Développé et édité par Sega pour sa console 16 bits: la Megadrive, World Of Illusion Starring: Mickey Mouse & Donald Duck sort en 1992. C’est le 2ème gros jeux Disney en mettre en scène Mickey sur la console de Sega. Rappelons que, pour les plus jeunes qui lisent ces lignes, à cette époque; jeu à licence n’était pas forcément synonyme de bouse infâmes (en tout cas beaucoup moins qu’aujourd’hui).

Petit rappel des faits, Castle Of Illusion était sorti en 1990 sur Megadrive et nous permettait d’incarner Mickey pour aller sauver Minnie. C’était le premier jeu à mettre en scène Mickey sur la console de Sega. Déjà à cette époque le jeu m’avait marqué; je suis par contre bien incapable de vous dire ce que la presse en avait pensé. Les décors étaient variés, jolis, colorés et les musiques somptueuses (la musique du premier niveau).

[singlepic id=361 w=320 h=240 float=center]

Mais World Of Illusion est pour moi une pépite, l’âge d’or de Disney sur console, l’émerveillement à l’état pur! Première chose, le jeu vous permet d’incarner au choix Mickey ou Donald. Mais surtout, si vous êtes à deux vous pouvez jouer en coopération! Cerise sur le gâteau, les niveaux traversés ne seront pas les mêmes si vous jouez seul ou en coopération, et quand on connaît la qualité du game design et de la touche graphique du soft ça a son importance!

Le pitch de base est assez simple, Mickey et Donald, en fouillant au fin fond de leurs greniers, pour se préparer à un spectacle de magie, tombe dans un coffre magique. Malheureusement ils vont s’y retrouver enfermés… Pour s’en sortir, ils vont devoir affronter le monde des illusions

[singlepic id=360 w=320 h=240 float=center]

Et forcément, un monde avec un nom pareil, ne peut être que magique! D’ailleurs les clins d’oeil aux autres Disney sont nombreux mais on retiendra surtout Alice Aux Pays Des Merveilles (les gardes, le châpelier…). Ce qui frappe avant tout quand on lance une partie, c’est la beauté des images qui nous sont proposées, que c’est beau mon Dieu mais que c’est beau! On se croirait presque devant un dessin animé Disney… Je me rappellerai toujours de mes premières secondes dans la forêt enchanté du premier niveau, j’arrêtais pas de dire: c’est trop beau! c’est trop beau! Et je n’étais pas au bout de mes surprises, car le jeu nous réserve d’autres émerveillements; balade en tapis volant, exploration des fonds marins dans une bulle de savon, balade dans le labyrinthe de la Reine de Coeur, le monde des gâteaux… Pleins de magnifiques souvenirs qui reviennent par pelletés!

[singlepic id=363 w=320 h=240 float=center]

Le gameplay est assez simple, pour se débarrasser de leurs ennemis, Mickey et Donald pourront utiliser une cape magique qui fera disparaître les ennemis sous une pluie d’étoiles. Attention à ne pas toucher votre partenaire en mode coopération! D’ailleurs à ce titre, on voit que le jeu a été pensé pour le co-op, car de nombreuses interactions sont possibles avec votre compagnon d’infortune, par exemple vous devrez aider Donald a sortir son derrière dans les endroits trop éxigüe! Ou encore il faudra faire la courte échelle pour atteindre des endroits inaccessible seul! Ca peut paraître anecdotique aujourd’hui mais pour l’époque c’est le genre d’interactions qui étaient encore trop rare.

Les musiques, là aussi, sont un véritable régal pour les oreilles -j’ai toujours préféré les sons sortis de la megadrive que ceux sortis de la Super Nes, même si techniquement la Super Nes était mieux équipés!- ça faisait plus old school sûrement :D.

[singlepic id=364 w=320 h=240 float=center]

Il convient néanmoins de préciser que le jeu est très court, il peut se boucler en 30 minutes… Mais croyez-moi, quand vous serez devant les crédits de fin, et que vous verrez Mickey et Donald marcher glorieusement dans un décor dont Disney a le secret et que vous vous remettrez à l’esprit les 20 minutes que vous venez de passer… La magie opérera et un petit frisson vous parcourera l’échine! Car le jeu vidéo c’est aussi ça; peu importe la durée, du moment que l’alchimie prend, un jeu est une réussite!