Navigate / search

The Thing (version 2011)

Tout le monde connaît The Thing (le film de John Carpenter paru en 1982), considéré par beaucoup (dont moi) comme un des films d’horreur les plus claustrophobique et flippant de l’histoire du cinéma, et bien vous n’êtes probablement pas sans savoir qu’un remake est sorti en l’an de grâce 2011… Figurez-vous que votre serviteur préféré s’est donné la mission de regarder ce remake et de vous faire part de son ressenti dans les lignes qui suivent…

En fait The Thing (2011) est, non seulement un remake, mais aussi une préquelle. Chronologiquement ce remake se passe donc quelques jours avant le film de 1982 et est donc sensé nous expliquer d’où vient « la chose ». C’est probablement de cette double identité: remake/prequel que vient tout le problème du film. Concrètement, cette mouture 2011 est un copié collé du film de 1982; même principe: suspens (plus ou moins) insoutenable, on ne sait jamais qui est qui, ambiance claustro dans une base en Alaska, vilaine bébête dégoûtante qui tue des gens….  Mais en moins bien.

The Thing

Et oui, c’est là que le bât blesse, ce remake, n’est clairement pas un mauvais film mais n’est rien d’autre qu’une photocopie un peu pâlotte du film original! Peut être que si vous voyez le remake avant l’original vous hurlerez au génie, mais dans le cas contraire, difficile de ne pas trouver des similitudes un peu ennuyante.

Rajoutez à cela un casting « bon mais sans plus » et vous obtenez un film regardable mais loin, très loin de la baffe de l’original. Un film qui s’oublie aussi vite qu’il se regarde sans bon ni mauvais souvenir. Dommage.

N’est pas John Carpenter qui veut, cette mode de « remaker » des films n’ayant pas besoin d’être remaker prouve une fois encore son obsolescence. Quel est l’intérêt d’un tel film? Même scénario (alors que c’est sensé être un épisode ZERO), même ambiance, même décor… Question originalité on repassera. A voir pour se faire une idée mais c’est tout.

Leave a comment

name*

email* (not published)

website